Il est temps de commander votre repas de Noël 🎄!!

Aïe… Noël est dans… 1 semaine !!

Il commence à être Grand Temps de se poser la question du menu ! Vous savez, ce repas tellement important, qui revient tous les ans, où il faut faire plaisir à Mamie qui tient absolument à conserver la dinde de Noël parce que « ce sont les traditions qui soudent les générations », tout en contentant le petit neveu qui descend spécialement de Paris, où « tout est tellement plus original qu’en province », et sans décevoir la cousine Jeanne qui ne jure que par les produits de petits producteurs de qualité. Concilier les envies des uns et des autres est un défi de haute voltige… et pour la paix des familles il peut être pertinent de le déléguer !

Je me suis donc pliée à l’exercice avec un menu qui joue la carte de la tradition, mais la parsème d’épices et de zestes d’agrumes (bio bien-sûr ðŸ˜‰)

Le voici donc en détails :

Noix de Saint-Jacques rôties aux agrumes, crème de panais à la vanille : une entrée en matière raffinée pour ce repas de Noël, avec de la vanille pour renforcer la douceur originale du panais, mais sans sucrosité, et des noix de Saint-Jacques fraichement pêchées en Normandie (garanties sans congélation, etc, etc…) rôties dans un beurre aux zestes de mandarines.

Foie gras fermier mi-cuit, pain brioché moelleux, compotée de poires et coings aux épices : une belle tranche de foie gras à peine rosé, cuit avec un soupçon de cognac, servi avec un pain brioché à la mie filante que vous pourrez toaster (ou pas !) et accompagner avec cette délicate compotée très peu sucrée, parfumée à la badiane (et autres épices secrètes✨💫).

Dinde fermière marinée au vin de Sancerre, cumin et coriandre – Gratin de pommes de terre au lait de coco : la dinde, c’est la volaille traditionnelle de Noël. Délaissée du fait de sa réputation de viande un peu sèche, elle peut pourtant revenir sur notre table de fête grâce à une marinade à base de vin blanc et d’herbes fraiches qui la rendra moelleuse et lui fera retrouver ses lettres de noblesse. Vous la servirez avec un gratin de pommes de terre cuit longtemps dans du lait de coco avec un peu de piment d’espelette et quelques zestes de citron vert.

Bûche pâtissière Mousse de marron, pain d’épices croquant et crémeux clémentines : on y ajoute en plus quelques noisettes caramélisées, pour le gout et la texture et on obtient un dessert qui devrait réconcilier les petits et les grands. (bientôt une photo sur Instagram pour les gourmands curieux)

N’hésitez pas à posez vos questions en commentaires, ou bien à me contacter directement.

Attention, je prends encore les commandes jusqu’à samedi 21.

Délicieuses fêtes à tous en compagnie de ceux que vous aimez !