11 & 12 décembre : Dernier arrêt au pays du Père Noël 🎅🏼

Avant d’interrompre provisoirement notre périple gourmand pour peaufiner le menu de Noël, je vous propose une dernière halte dans le grand Nord. Certes, d’emblée, cela fait moins rêver que le soleil et les cocotiers… Toutefois à cette période de l’année, quoi de plus réjouissant que de contempler un paysage enneigé, à l’abri d’un grand plaid, une tasse de vin chaud à la main ? C’est aussi l’occasion idéale pour lever un coin de voile sur les traditions culinaires de la Scandinavie que l’on connait assez peu. Alors, on va joyeusement rendre hommage à la Suède, au Danemark et à la Finlande dans un même menu, … et je suis sûre que vous en redemanderez !

Je vous laisse à présent le soin d’allumer le feu dans la cheminée et les petites bougies pour l’ambiance « hygge », je cours en cuisine m’affairer sur votre menu :

  • Tout d’abord un Velouté de champignons, bien crémeux et relevé de noix de muscade, un incontournable en hiver au Danemark.
  • Poursuivons avec des Joues de porc braisées à la bière brune, purée de panais et légumes racines rôtis. C’est un plat typique des cuisines suédoises et finlandaises. Comme nombreux plats traditionnels, c’est la cuisson très longue de la viande qui permet de lui conférer ses lettres de noblesse ; ainsi qu’une marinade goûteuse, quelques épices légèrement anisées comme en raffole la cuisine scandinave, et un acompagnement de légumes racines agréables à l’oeil et au palais.
  • On termine ce diner avec un dessert de fête. Ce riz au lait est la petite douceur dégustée dans chaque foyer suédois le 24 décembre au soir. Il est rendu particulièrement aérien par l’ajout d’une chantilly vanillée, puis nappé d’une compotée de cerises noires qui équilibre le sucré par sa légère acidité. Au Danemark, ce dessert se veut tellement haut de gamme qu’ils lui ont même donné le nom français « risalamande » (riz-à-l’amande), car une amande entière y est cachée, au centre, récompense à l’heureux élu qui l’y découvre…

Sous le plaid, au coin du feu, découvrez le choix de la Librairie Acacia, Prix des Libraires 2020, « Asta » (8,50€ en Folio) de Jón Kalman Stefánsson qui se déroule entre l’Islande et la Norvège « ce roman lyrique et charnel raconte l’urgence autant que la difficulté d’aimer, malgré notre quête inlassable du bonheur ».

Commandes à passer au moins 24 heures à l’avance SVP, soit par internet ici, soit par mail

Repas à retirer à l’atelier, au 67 rue Etienne Sabatié, entre 18h30 et 19h30, ou livrés (gratuitement à Libourne) à domicile à partir de 19h30.

Délicieuse fin de semaine à tous !!